Les partenaires de la BEAH

 

Un partenaire est une personne qui est associée à d’autres pour organiser une action ou réaliser un projet. Le mot grec qui traduit partenaire est koinonia : un groupe de personnes qui travaillent ensemble.

 

La plus puissante influence du monde c’est la communauté. Dieu désire une communauté qui manifeste la vie du ciel sur la terre. Il a énoncé cette loi dès la création de l’homme : «Il n’est pas bon que l’homme soit seul» Genèse 2.18.

 

Il n’y a pas de succès, dans la création de Dieu, sans une coopération, sans une communauté. La Bible souligne toute une communauté qui suivait Jésus pour le servir et l’assister financièrement. Matthieu 27.55, 66 ; Luc 8.3

 

Nous avons tous une part à jouer dans l’avancement du royaume de Dieu sur la terre. Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment entendront-ils parler de lui, sans prédicateurs ? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés ? selon qu'il est écrit : Qu'ils sont beaux, les pieds de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles. Romains.10.14,15

 

Si vous ne pouvez pas y allez, vous devez envoyer quelqu'un à votre place. En devenant partenaire de la BEAH, vous contribuez à répandre ‘‘la bonne nouvelle du royaume de Dieu’’ partout en Haïti, même quand vous ne pouvez pas y aller vous-mêmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rôles des partenaires

 

En tant que partenaires vous aurez à :

A) Soutenir la mission par la prière, B) Partager les compétences, C) Investir dans le champ du royaume par des dons réguliers et délibérés. 

 

Privilèges des partenaires

Le partenariat se repose sur trois grands principes dans la Parole de Dieu.

 

1) Le partage équitable des récompenses.

La part de celui qui est descendu au combat et la part de celui qui est resté près des bagages doivent être les mêmes : ensemble ils partageront. Il en fut ainsi dès ce jour et dans la suite, et l'on a fait de cela jusqu'à aujourd'hui une prescription et un (point) de droit en Israël. 1 Samuel 30, 24,25.

Qui reçoit un prophète en qualité de prophète obtiendra une récompense de prophète, et qui reçoit un juste en qualité de juste obtiendra une récompense de juste. Quiconque donnera à boire même un seul verre d'eau froide à l'un de ces petits en qualité de disciple, en vérité je vous le dis, il ne perdra point sa récompense. Matthieu 10, 41,42

 

Vous pouvez ne pas être au front, mais si vous êtes partenaires avec un ministère qui œuvre dans le royaume de Dieu, vous partagerez les mêmes récompenses et privilèges que ceux qui sont sur le terrain.

 

2) Les semailles et la moisson.

Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront pas. Genèse 8. 22

 

Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Galates 6.7

 

Le Seigneur Jésus a enseigné que ceux qui sèment dans la bonne terre (le royaume de Dieu) moissonneront, dans ce temps-ci, au centuple. Nous avons besoin d’exercer notre foi dans ce principe et de maintenir notre persévérance. C’est le moyen que Dieu utilise pour nous débarrasser des dettes qui ruinent notre vie et nos relations.

 

3) Le partage de la grâce de Dieu.

Je bénirai ceux qui te béniront, Je maudirai celui qui te maudira. Toutes les familles de la terre seront bénies en toi. Genèse 12.3

Quand vous êtes partenaires à un ministère, l’onction que vous avez sur vous, dans quelque domaine que ce soit, devient disponible pour ce ministère. De même, l’onction de ce ministère vous est disponible dans tout ce vous entreprendrez. Un chasse mille, deux chassent dix mille. Imaginez ce que nous pourrons faire ensemble quand toutes nos forces, toutes nos ressources, toutes nos onctions se combinent. Le résultat sera exponentiel.

 

Quand vous bénissez un ministère du royaume de Dieu, (bénir c’est donner autorité, mettre à la disposition de l’autre les moyens nécessaires pour accomplir l’œuvre), vous vous placez devant les projecteurs de Dieu qui a dit: « Je bénirai ceux qui te béniront. »

Allons-y!

 

Nous avons un message à proclamer. Il y a 2000 ans depuis que Jésus a payé le prix  exigé pour la délivrance totale d’Haïti, (à tous égards). Cette bonne nouvelle doit résonner dans chaque station de radio et de télévision, elle doit être publiée dans chaque journal et discutée dans coin et recoin du territoire, pour le transfert de la mentalité de pauvre en celle d’un citoyen du royaume de Dieu.